Rythmes scolaires, la clarification devient urgente

icono-dossierLes municipalités sont à 3 jours de la date butoir pour faire connaître les modalités de la mise en place des rythmes scolaires pour la rentrée 2014.

Qu’en est-il à Montreuil ? Bien malin celui qui peut le savoir ! Le maire le sait-il lui-même ?

A cette heure, la communauté éducative ne sait toujours pas si les écoliers montreuillois auront classe le mercredi ou le samedi matin, à quelle heure se terminera l’école les autres jours de la semaine, quelles activités périscolaires seront proposées, etc.

On assiste à une véritable cacophonie dans la ville, avec des informations parcellaires voire contradictoires qui troublent le travail des équipes et inquiètent beaucoup de parents d’élèves.

Cette semaine (aujourd’hui par exemple) vont se tenir plusieurs conseils d’écoles et personne ne dispose d’une information fiable concernant les intentions de la municipalité. Les élus d’opposition ne sont guère plus informés que les membres de la communauté éducative.

Comme cela était prévisible, le maire a reçu une fin de non-recevoir à sa demande de report de la part du ministère de l’Education nationale. Il lui revient désormais la responsabilité de faire connaître urgemment sa décision pour la commune qu’il dirige.

Sera-ce la méthode choisie par l’équipe précédente, votée en Conseil municipal après un début de concertation bien maigre, qui sera appliquée ?

La nouvelle majorité municipale a-t-elle autre chose à proposer ? En ce cas, pourquoi un tel silence ? Pourquoi le maire n’a-t-il pas souhaité présenter un plan d’action détaillé sur la réforme des rythmes scolaires lors du dernier conseil municipal du 17 mai ?

Cette réforme devait être un plus pour la réussite de nos enfants. A Montreuil, elle s’apparente à un bricolage hasardeux, loin très loin de l’objectif initial fixé par les auteurs de la réforme.Il devient urgent de faire connaître publiquement et précisément les choix pour la rentrée de 2014.

Un commentaire

  1. chantal 22 janvier 2015 Répondre

Laissez un commentaire