Patrice Bessac, l’argent public ne vous appartient pas !

pinder2

Le week-end dernier, le maire de Montreuil faisait le pied de grue à l’entrée du cirque Pinder pour y accueillir des Montreuillois invités à participer à plusieurs représentations.

Le 12 janvier dernier, Mouna Viprey et Alexandre Tuaillon interrogeaient Patrice Bessac sur cette initiative en lui posant 4 questions simples :

  • Quel est le montant de cet achat payé par la ville (la somme de 120.000 euros circule) ?

 

  • Comment ont été sélectionnés les destinataires (des parents n’ont rien reçu alors que des habitants n’ayant pas d’enfant ont reçu des places…) ?

 

  • Dans quel cadre juridique l’achat de ces 23.000 places a-t-il été réalisé ?

 

  • Cette initiative remet-elle en question la décision municipale de ne pas accueillir à Montreuil de cirques avec animaux ?

Aucune réponse, comme à chaque fois qu’on interroge Patrice Bessac sur un certain nombre de dépenses publiques.

QUI A PAYE LES PLACES DE CIRQUE ?

En lisant Le Parisien 93 du 20 janvier, on s’étrangle. Elsa Marnette, la journaliste, interroge elle aussi « l’entourage du maire » sur le montant de cette opération. Elle obtient alors cette réponse surréaliste :

« quand on fait un cadeau, on ne mentionne pas le montant du cadeau » !

 

Les milliers de places de cirque ont-elles été payées de la poche personnelle des élus du Front de gauche ou avec l’argent des impôts des Montreuillois ? La municipalité est-elle à ce point déconnectée de la réalité pour oser prononcer une telle phrase ?

Les élus ne sont-ils pas censés rendre compte à leurs administrés de la gestion des deniers publics ? Une fois encore, ce n’est visiblement pas le souci de Patrice Bessac.

Cliquez sur l'image pour agrandir
Cliquez sur l’image pour agrandir

Evidemment, c’est aussi une pure coïncidence si le Maire décide d’attendre l’année 2017 (année électorale) pour organiser un tel événement qui lui permet d’écrire au passage (et aux frais des Montreuillois), à plusieurs milliers de foyers…et d’électeurs !

Alors que de nombreux habitants dénoncent les hausses massives des tarifs d’accès aux services publics (centres de loisirs, cantines, stationnement, santé…) et les baisses des dépenses consacrées à l’éducation, à l’enfance ainsi qu’à la solidarité, à la vie associative et culturelle, Patrice Bessac préfère acheter des places de cirque. Bonjour les priorités !

OPACITE FINANCIERE A REPETITION

En 2015, les élus d’Elire Montreuil avaient dû saisir la CADA (Commission d’Accès aux Documents Administratifs) pour obtenir le rapport de l’Inspection des Finances sur la situation de l’Office HLM que le maire leur cachait. Celle-ci avait alors enjoint le maire de Montreuil de leur communiquer le document, ce qu’il fit avec plus de 6 mois de retard, et plusieurs relances par lettres recommandées.

Le 7 juillet 2016, la CADA, une nouvelle fois saisie par les élus d’Elire Montreuil, a enjoint le Maire de Montreuil de leur communiquer les documents suivants :

  • Bulletins de paie des membres du cabinet du maire et de la direction générale de la Ville,

 

  • Résultats complets d’un sondage payé par la ville et jamais dévoilé en intégralité, concernant l’opinion des habitants sur leur municipalité,

 

Lire l'avis de la CADA du 7 juillet 2016
Lire l’avis de la CADA du 7 juillet 2016

IL EST URGENT DE RENDRE DES COMPTES

A toutes ces demandes, Patrice Bessac n’a pour le moment jamais répondu, malgré l’avis de la CADA et nos nombreuses relances.

Il affiche ainsi clairement son mépris pour la transparence financière et piétine sans vergogne les engagements qu’il avait pris devant les Montreuillois en signant la charte de l’association ANTICOR durant la campagne électorale.

Non Patrice Bessac, l’argent public ne vous appartient pas ! C’est l’argent des contribuables Montreuillois, et vous devez dire ce que vous en faites.

Nous attendons que vous rendiez des comptes sur l’utilisation des fonds publics concernant tous les points ici mentionnés.

4 Commentaires

  1. jasper 22 janvier 2017 Répondre
    • pkardec 22 janvier 2017 Répondre
  2. Géraldine 22 janvier 2017 Répondre
  3. Anonyme 23 janvier 2017 Répondre

Laissez un commentaire