Le maire de Montreuil aux abois

conseil municipal maire montreuil

A 00h20 jeudi 2 juin, le Conseil municipal n’avait toujours pas commencé et le maire a fini par annoncer le report de la séance.

Les agents municipaux étaient venus nombreux pour exprimer leur colère contre les délibérations visant à supprimer nombre de leurs droits sociaux. Pour la première fois, ils ont reçu le soutien officiel de la communauté éducative, venue demander le retrait de ces délibérations.

Incapable de nouer un dialogue serein avant le conseil municipal, Patrice Bessac n’a pas davantage réussi à le faire pendant les premières minutes du conseil. Face à l’inflexibilité du maire-adjoint au personnel, ce qui était prévisible est advenu, et la salle du Conseil a été envahie par les manifestants.

Monsieur Bessac s’est alors enfermé dans son bureau, se contentant d’une vaine stratégie de multiplication des suspensions de séance (3 fois une heure !).

Fuyant le débat, misant sur l’épuisement des manifestants et des élus d’opposition pour faire entériner au petit matin des délibérations scandaleuses, Patrice Bessac a montré qu’il n’était pas l’homme de la situation en cas de crise. Montreuil mérite décidément un meilleur maire.

« Unir pour réussir« , tel était le slogan de campagne de Patrice Bessac aux dernières municipales. Depuis plusieurs mois, le slogan a tourné à »Punir pour réussir« . Hier soir, face à la colère des agents, c’était plutôt « Unir pour s’enfuir« …

Nous demandons le retrait des délibérations sur le personnel et l’ouverture d’un véritable dialogue avec les représentants des agents communaux.

Signé des groupes des oppositions :

Agora Montreuilloise – Elire Montreuil – Ma Ville J’y Crois  – Pacte Citoyen pour Montreuil

2 Commentaires

  1. Clastres-Méheux Monique 2 juin 2016 Répondre
  2. GRAUWIN 14 juin 2016 Répondre

Laissez un commentaire